Tom utilisant casque Hololens

Tom,

un passionné de réalité virtuelle _

Suite à la fin de stage d’Arthur, notre précédent ingénieur en réalité virtuelle, nous accueillons un nouvel arrivant, Tom. A travers une série d’épisodes, nous allons suivre l’évolution de son parcours au sein de l’entreprise.  Tom nous aidera notamment à comprendre les notions et les enjeux de la RM pour l’entreprise.  Pour ce premier épisode nous vous proposons un portrait de Tom et de la manière dont il a succédé à Arthur…

Bienvenue Tom ! Tu es donc le successeur d’Arthur. Comment s’est déroulée la passation avec lui ?

Pendant une semaine, il m’a présenté le travail qu’il avait réalisé et ce qu’il restait à faire sur le prototype en cours. Il m’a également transmis tout ce qu’il avait appris sur les technologies utilisées, les problèmes qu’il avait rencontrés. Surtout, il a répondu à toutes mes questions afin de m’aider à appréhender mon travail à venir.

De quelle formation viens-tu ?

Je suis actuellement une formation d’ingénieur informatique et ma spécialité est imagerie et réalité virtuelle. Cela fait trois ans que je me spécialise dans le domaine de la réalité virtuelle, mixte et augmentée.

D’où te viens cet intérêt pour la réalité virtuelle ?

En licence j’ai fait un stage dans une Start-up qui faisait de la visite de biens immobiliers avec des casques de réalité virtuelle. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé à quel point ce milieu était intéressant et, aussi, son potentiel

C’était donc maintenant ou jamais. Si je voulais travailler dans ce milieu, il fallait que je commence à surfer sur la « vague » de la réalité virtuelle. Au début c’était parce que cela avait l’air cool et innovant, maintenant c’est plus concret et ce n’est que le début d’une grande innovation.

Quel est l’intérêt de la réalité virtuelle  à  tes yeux ?

Une grande partie des projets innovants de demain intègreront la réalité virtuelle. Son principal intérêt est qu’il s’agit d’un milieu en pleine évolution. Et c’est d’ailleurs ce qui m’intéressait dans l’informatique. C’est un domaine qui se renouvelle constamment. On ne passe pas 20 ans à faire la même chose. Il faut régulièrement s’adapter aux changements.

Du coup comment fait-on de nos jours pour se tenir au courant de l’évolution du marché ?

C’est un travail de veille régulier. Personnellement je regarde les news  concernant la réalité virtuelle tous les matins, sur des sites que j’ai accumulés « au   fil de l’eau », notamment grâce à leur pertinence. Je n’utilise pas de logiciels mais des  sites communautaires comme Twitter, Facebook et surtout Reddit pour obtenir mes renseignements. Je consulte aussi des sites spécialisés comme Usine Digitale.

Ton rôle au sein de l’entreprise c’est donc de reprendre le projet d’Arthur ?

J’ai en effet repris le projet d’Arthur mais c’était plus pour corriger les quelques bugs techniques de fin de projet qu’il n’avait pas eu le temps de résoudre avant son départ. Maintenant je repars sur un projet qui est un peu différent mais qui reste dans les mêmes thématiques que sont la réalité virtuelle, la réalité mixte et la réalité augmentée.

Quelles ont été les grandes difficultés que tu as pu rencontrer en reprenant le travail d’Arthur ?

D’un point de vue technique cela allait puisqu’il s’agissait de technologies et des logiciels que j’utilise déjà depuis 2-3 ans. La plus grande difficulté a été de reprendre le travail d’un autre – chacun travaille avec sa touche personnelle. Corriger derrière une autre personne c’est toujours compliqué mais désormais je me suis bien approprié le travail.

Le fait de te réapproprier son travail t’a aidé à t’imprégner de ton projet ?

Oui, surtout pour m’aider à me familiariser avec les technologies. Je possédais plus d’expérience avec la réalité virtuelle immersive que sur les casques de réalité mixte, même si j’avais déjà eu l’occasion de travailler dessus avec lors de mon précédent stage.

Cela me permet de mettre en place un projet qui s’inscrit dans mon parcours professionnel. J’utilise des technologies issues du jeu vidéo au service des entreprises. Un exemple concret est le serious gaming, domaine qui évolue depuis quelques années  et qui fait ses preuves.


Dans les prochains épisodes, nous approfondirons les différents thèmes abordés au cours de cet interview :



la réalité virtuelle, la réalité mixte, la réalité augmentée.

Rebecca CRISTEL DELESSE – Publié le 03 Mai 2017

Découvrir également

Offre : Réalité étendue
Réalité Étendue

Réalité étendue.

Améliorer l'expérience collaborateur

Portrait N&B Théo
Réalité Étendue
Rencontrez l'expert.

Théo,
Expert Réalité Etendue _

enjeux et défis 
enjeux et défis 
Réalité Étendue
11 minutes
Collaboration avec
HoloLens :
enjeux et défis  _